ECONOMIE

Une autoroute ferroviaire Barcelone-Paris en 2019

Autoroute ferroviaire Le Boulou-Helsingborg, 2012 © Geodis
Autoroute ferroviaire Le Boulou-Helsingborg, 2012 © Geodis
Le Port de Barcelone s'est engagé ce vendredi 31 juillet a créer une zone de transport combiné rail-route, pour développer une autoroute ferroviaire vers la France et l'Allemagne. Cette formule est une probable menace pour le site équivalent de Perpignan.
L'autorité portuaire de Barcelone et le gouvernement catalan ont signé ce vendredi 31 juillet un engagement pour la création d'une autoroute ferroviaire vers le Nord. Une «terminal», zone logistique spécifique, sera aménagée pour installer cette formule de transport qui sera une primeur en Catalogne et en Espagne. Ce service de transport combiné permettra de joindre Barcelone à la région parisienne et à l'Allemagne, en évitant les réseaux autoroutiers. Des trains spéciaux seront requis pour déployer cette méthode plus économique et moins polluante que les poids-lourds lancés sur les autoroutes. Cette avancée appelle un investissement de 33 millions d'euros, d'origine publique-privée. Le président du Port de Barcelone, Sixte Cambra, souhaite la mise en marche en 2019, tandis qu'une jonction efficace entre le port et le réseau ferroviaire de Barcelone est attendue prochainement.

Quelle place pour Perpignan ?

En Roussillon, l'entreprise publique Perpignan Saint-Charles Conteneur Terminal (PSCCT) gère une zone logistique rail-route, au Marché International Saint-Charles. Des trains assurent ainsi l'aller-retour vers le marché parisien de Rungis, par la gare de Valenton, en région parisienne, tandis que des camions remontant de Tarragone et Barcelone y sont embarqués sur des trains, avant leur départ pour Lyon. Commercialement timorée, cette zone de transport combiné pourrait souffrir du projet barcelonais, d'autant qu'elle est à la peine, avec un chiffre d'affaires de 525.000 euros en 2013. Pour sa création, elle a mobilisé davantage de budget, soit 40 millions d’euros d'argent exclusivement public, obtenus auprès de l'Etat, l'Union européenne, la Région Languedoc-Roussillon, le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales et l'Agglomération Perpignan Méditerranée. Ces deux dernières instutitions assurent sa gestion effective. Egalement en Roussillon, mais à l'inverse, l'autoroute ferroviaire Le Boulou-Bettembourg, inaugurée en 2007, présente de bons résultats.