POLITIQUE

Liste unique pour l'indépendance de la Catalogne

Artur Mas, président de Convergence Démocratique de Catalogne, Palais des Congrès de Catalogne, Barcelone, dimanche 19 juillet 2015 (CDC)
Artur Mas, président de Convergence Démocratique de Catalogne, Palais des Congrès de Catalogne, Barcelone, dimanche 19 juillet 2015 (CDC)
Les partis pro-indépendance concourront ensemble aux élections de Catalogne, prévues le 27 septembre. Cette offre politique à potentiel de victoire a été validée ce dimanche 19 juillet par son partenaire principal, Convergence Démocratique de Catalogne (CDC).
Le parti Convergence Démocratique de Catalogne (CDC), pivot de la transformation politique du mouvement civique pour la souveraineté catalane, approuve la liste indépendantiste unitaire qui concourra aux élections du 27 septembre. Ce dimanche 19 juillet, son conseil national a validé à l'unanimité l'union avec la Gauche Républicaine de Catalogne et les associations civiles Òmnium Cultural et Assemblée Nationale Catalane. Dans son intervention depuis le Palais des Congrès de Catalogne, à Barcelone, Artur Mas a prononcé deux phrases lourdes de détermination, en dépit des réticences historiques de Madrid : «ne pas prendre le train de l'indépendance conduira la Catalogne vers une voie morte» et «Si nous ne tirons pas profit de cette chance, Madrid nous passera par-dessus sans miséricorde».

Un post-communiste pour faire le consensus

La liste commune sera menée par l'ancien eurodéputé du parti post-communiste Initiative pour la Catalogne-Les Verts, Raül Romeva. En cas de victoire à la majorité absolue, un gouvernement d'union dirigé par Artur Mas conduira la Catalogne vers l'indépendance dans un délai de 18 mois. CDC, séparée en juin de son ex-partenaire fédéraliste Union Démocratique de Catalogne (UDC), a la voie libre. Jeudi 16 juillet, le chef du gouvernement espagnol, le conservateur Mariano Rajoy, lançait «Il n'y aura pas d'indépendance de la Catalogne». Le lendemain, le roi d'Espagne Felipe VI recevait le président Artur Mas pour un long entretien protocolaire dont le contenu reste inconnu.