ENVIRONNEMENT

Pavillon bleu 2015 : Banyuls revient, Collioure reste exclue

Banyuls-sur-mer, Roussillon © Marc Albert
Banyuls-sur-mer, Roussillon © Marc Albert
Banyuls, sur la Côte Vermeille, ne s'était pas vantée d'avoir perdu la distinction vantant la qualité de ses plages. Elle effectue son retour dans le classement des Pavillons bleus 2015, publié ce mardi 19 mai. Mais Collioure en reste écartée.
Le millésime 2015 des Pavillons bleus, dévoilé ce mardi 19 mai, concerne 166 communes labellisées, soit 396 plages. Cette distinction saluant une bonne gestion de l'environnement, des déchets et de l'eau, permet le retour de Banyuls-sur-Mer, déjà exclue en 2014. Si les communes ayant perdu leur label évitent d'organiser la publicité autour de ce recul, la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe, gestionnaire du Pavillon bleu, obéit à la même discrétion. La liste exhaustive des communes nord-catalanes récompensées comprend ainsi Banyuls, Port-Vendres, Argelès-sur-mer, Saint-Cyprien, Canet-en-Roussillon, Torreilles, Sainte-Marie la mer et le Barcarès. Collioure, perle de la Côte vermeille, et Cerbère, n'ont pas honoré tous les critères exigés. Parmi les ports de plaisance du Roussillon, le classement distingue Argelès-mer, Port-Vendres, Saint-Cyprien et le Port Saint-Ange du Barcarès.

  Exigence au delà de la qualité de l'eau

L'obtention du pavillon repose particulièrement sur la qualité des eaux de baignade, qui subissent cinq contrôles par saison. La présence d'un point d'eau potable, de poubelles sur les plages et d'un dispositif de collecte sélective d'au moins trois types de déchets sont également primés, ainsi que cinq actions d'éducation à l'environnement, par les mairies. Le Pavillon bleu, qui fête son 30e anniversaire, reçoit toujours plus de candidatures. Adopté par 47 pays, il voit l’Espagne arriver en tête, devant la France et la Grèce.