SOCIÉTÉ

Perpignan : le professeur Nicolas Marty, primé par l'Académie de Médecine

Nicolas Marty, professeur à l'Université de Perpignan © UPVD
Nicolas Marty, professeur à l'Université de Perpignan © UPVD
 Le marché de l'eau minérale ne s'est fait tout seul, il a été provoqué par les producteurs, les institutions et les scientifiques. Cette démonstration est effectuée par le professeur d'Histoire contemporaine, Nicolas Marty, en poste à l'Université de Perpignan. A ce titre, cet enseignant-chercheur devient lauréat de l'Académie Nationale de Médecine.
Le professeur Nicolas Marty, en poste à l'Université de Perpignan Via Domitia (UPVD), est récompensé dans la catégorie Prix Général de l'Académie de Médecine. Doyen de la faculté de Lettres et Sciences Humaines, cet agrégé d'Histoire et passionné d'Histoire économique est distingué pour ses travaux sur la régulation des marchés des eaux embouteillées.  Il décrit comment l'eau minérale ou eau de source s'est imposée depuis les années 1980 dans un cadre de consommation globalisé. Sa comparaison des normes en vigueur en Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, France et au Royaume-Uni, dévoile les stratégies marchandes et non marchandes. Cette évolution impliquant producteurs, consommateurs, ingénieurs et scientifiques, a provoqué le recours à un produit autrefois banal. Les travaux de Nicolas Marty ont été publiés en 2013 par les éditions scientifiques Peter Lang. Le prix, qui lui a été décerné le 16 décembre 2014 à Paris, a reçu le soutien des eaux Evian.