SOCIÉTÉ

Perpignan : les déboires du professeur d’université Jean-Louis Caccomo

Jean-Louis Caccomo, docteur en sciences économiques / DR
Jean-Louis Caccomo, docteur en sciences économiques / DR

L'économiste Jean-Louis Caccomo, en poste à l'Université de Perpignan Via Domitia, est sujet à une demande d'internement psychiatrique. Cet enseignant-chercheur est l'auteur d'articles et d'ouvrages à portée nationale et internationale.

Une étonnante affaire de psychiatrie concerne l'enseignant-chercheur Jean-Louis Caccomo, maître de conférences à l'Université de Perpignan Via Domitia (UPVD). Âgé de 51 ans, ce docteur en sciences économiques a signé plusieurs ouvrages à portée internationale. Penché sur les enjeux économiques de l'information numérique, responsable des relations internationales du département Economie & Management du campus du Roussillon, il collabore à la revue américaine Economics of Innovation and New Technology. Ce dimanche 11 janvier, il a adressé un courrier désespéré au ministère de l'Education et à la cour européenne des droits de l'Homme. L’universitaire y signale être l'objet d'une procédure d’internement psychiatrique forcé et précise avoir déjà été interné deux ans, dans ces mêmes conditions de contrainte, "puis transféré à Montpellier pour y subir les électrochocs".

Tweet de Jean-Louis Caccomo, samedi 10 janvier 2015.


Le professeur Caccomo tient un blog consacré aux évolutions de la société française. Il met en avant son impact intellectuel en soulignant que ses livres sont "mondialement reconnus" et détaille son parcours récent : "j'ai réintégré mon poste en juin 2014 et je suis depuis suivi par Montpellier qui m’a jugé apte à la reprise du travail".

Grégory Prujà