SOCIÉTÉ

Charlie Hebdo: 115 policiers patrouillent pour protéger Perpignan

© Police nationale
© Police nationale
Suite à l'attentat islamiste contre Charlie Hebbo, à Paris, le ministère de l'Intérieur mobilise à Perpignan 115 agents, dont 35 spécialement venus en Roussillon, pour surveiller les centres commerciaux et les lieux de culte.
L'émoi suscité par la fusillade dans les locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, ce mercredi à Paris, entraîne un dispositif d'urgence en Roussillon. Sur ordre du ministère de l'Intérieur, la préfecture des Pyrénées-Orientales a annoncé à 18h la mobilisation de 115 agents des forces de l'ordre supplémentaires. Au total, 35 CRS supplémentaires, ajoutés à 80 agents en poste en Pays Catalan, sont chargés de protéger les lieux publics. Cette mesure, en vigueur pendant plusieurs jours, fait écho au plan Vigipirate porté au niveau "alerte attentat" en Ile-de-France, selon la volonté du Premier ministre, Manuel Valls. A Perpignan, la gare, les centres commerciaux et les lieux de culte bénéficient d'une attention particulière, mais les autres villes du territoire ne sont pas concernées.