Langue
La Clau
Une militante humanitaire catalane réchappe à l’attaque israélienne
Langue

L’attaque perpétrée par un commando de l’armée israélienne contre un convoi de six bateaux humanitaires destinés à la bande de Gaza, ce lundi à l’aube, impacte fortement l’opinion catalane, notamment par la présence de la Catalane Laura Arau à bord de l’un des navires. Celle-ci est membre de l’ONG « Cultura, Pau i Solidaritat », dont le siège est à Vic, dans la province de Barcelone, comme son accompagnateur, le Madrilène, Manuel Tapial. Le Gouvernement catalan a condamné cette attaque, réalisée par hélicoptère puis par tirs, qui a atteint principalement le bateau turc « Mavi » dans lequel voyageaient Laura Arau et Manuel Tapial. Ces faits, soldés par la mort de 9 personnes, signalent un regain de violence au Proche-Orient largement réprouvé en Catalogne du sud. Ce lundi soir à Girona, une centaine de personnes, dont des membres de l’association « Salt per Palestina » et le député Lluís Postigo, d’Iniciative pour la Catalogne-Les Verts, ont protesté publiquement face à l’Hôtel de Ville. A Barcelone, 1200 personnes ont fait de même face à la Chambre de Commerce Catalogne-Israël, sur l’invitation de la fédération d’associations « Aturem la guerra » (arrêtons-la guerre). A Madrid, une manifestation semblable a attiré 600 personnes.

Partager

Icona de pantalla completa