Langue

Les services de secours français recherchent depuis ce jeudi soir, au large du Cap Béar, un yacht de 22 mètres, ainsi que ses occupants. Avant de disparaître, le bateau, qui avait émis un signal de détresse en fin d’après-midi en raison d’une voie d’eau, a été localisé une première fois par deux hélicoptères de la sécurité civile et de la marine nationale, avant qu’un plongeur hélitreuillé ne découvre la voie d’eau à bord, mais aucun passager ni aucune autre embarcation à proximité, selon la préfecture maritime de la Méditerranée, basée à Toulon. Le « Dominum Primero », un yacht immatriculé par le quartier maritime de Barcelone, est actuellement recherché par deux bâtiments, la vedette de la SNSM de Port-Vendres et un avion de patrouille maritime de l’armée française, à environ 30 milles nautiques à l’Est du cap Béar. On ignore le nombre de passagers à bord du bateau, qui a quitté le port de Port-Vendres il y a quelques jours. La tramontane, soufflant jusqu’à 18 nœuds, constitue un obstacle moyen dans le cadre de la poursuite de la recherche.

Partager