Langue
La Clau
Un nouvel accident, au large du Cap Béar, implique deux avions de combat Rafale
Langue

Deux avions de chasse de type Dassault Rafale appartenant à la Marine française et rattachés au porte-avions Charles-de-Gaulle, se sont abîmés en mer, ce jeudi vers 18h09 au large du département des Pyrénées-Orientales, dans le cadre d’un accident dont l’origine et les circonstances sont encore floues. Le pilote de l’un des appareils a pu être extrait des eaux « saint et sauf » après s’être lui-même éjecté, alors que importants moyens aériens et nautiques étaient déployés sur la zone quelques minutes après les faits. Les opérations de recherche, placées sous la coordination de la préfecture maritime de la zone maritime Méditerranée française, se poursuivent ce jeudi soir, dans le but de localiser le second pilote, resté introuvable à 21h. L’accident s’est produit à quelques kilomètres au large du Cap Béar, situé sur le territoire communal de Port-Vendres, alors que les avions de combat prenaient part à une mission d’essais militaires. Une hypothèse selon laquelle les deux appareils se seraient percutés en plein vol reste à explorer. Précédemment, le 27 novembre 2008, l’accident d’un Airbus A320 à 8km de la côte, au large de Canet, a provoqué la mort des 7 membres d’équipage, puis, le 6 août dernier, à 6km au large de la même ville côtière, un avion monomoteur, de type Piper, s’est également crashé, entraînant la mort des deux personnes à bord.

Partager