Langue

Un homme âgé de 62 ans a succombé à ses blessures, hier en fin de matinée, à proximité de l’étang de Saint-Laurent de la Salanque, au Nord du Pays Catalan, après une intense séance sportive. Le sexagénaire, juché sur un appareil de kitesurf, dont la maîtrise exige une bonne expérience, a quitté la mer sous l’effet d’une forte tramontane, observée hier sur la zone de la Salanque, a été rabattu vers la terre avant de s’écraser violemment sur le sable. Ce Perpignanais malchanceux, victime de conditions météorologiques trop venteuses pour la pratique de ce sport consistant à glisser sur l’eau par la traction d’un cerf-volant de grandes dimensions, n’appartenait pas à la tranche d’âge portée sur ce sport extrême, généralement moins élevée. Ironie de ce drame, à une vingtaine de kilomètres du Nord, la ville languedocienne de Leucate, mondialement réputée en tant que spot favorablement exposé au vent, a accueilli jusqu’à dimanche l’étape française de la Coupe du Monde de « kitesurf freestyle ». Hier, la force du vent était jugée excessive par les professionnels pour la pratique d’une telle activité à risques.

Partager