Langue

Une affaire macabre de corps humain dissimulé dans un congélateur est en cours de résolution dans la région de l’Alt Empordà, à 70 km de Perpignan, selon les premières fournies par la police catalane, les Mossos d’Esquadra. Ce dimanche soir, les agents ont procédé à l’arrestation d’un homme de nationalité belge, âgé de 40 ans, après la découverte d’un cadavre de femme, dans l’après-midi, à Sant Pere Pescador, dans la baie de Roses. La dépouille, partiellement dépecée et présentant des signes de violence, était cachée dans le congélateur d’une maison appartenant à Daniel Pierre I., compagnon de la défunte. La résidence, où l’homme vivait depuis un an, est isolée du centre-ville de la commune côtière, à proximité du fleuve Fluvià. La levée du corps s’est déroulée dans la nuit de ce dimanche à ce lundi, en présence du juge en charge de cette affaire sordide, et du médecin légiste, quelques heures un bouclage total du secteur. Selon les premiers éléments de l’enquête, le jardinier de l’assassin présumé a informé la police après que ce dernier ait tenté de le contraindre à participer à la dissimulation du corps, retrouvé avec la tête séparée du corps. Le secret d’instruction a été décrété par le juge dépêché sur les lieux.

Partager