Langue
La Clau
Un 3ème corps repêché à Canet suite au crash de l’A320, une boîte noire inutilisable
Langue

Les difficultés sont majeures dans la recherche des corps des cinq hommes disparus jeudi au large de Canet, mais après la découverte de deux premiers corps, immédiatement après l’accident de l’Airbus A320, une troisième dépouille, localisée à proximité du cockpit de l’appareil a été extraite des eaux aujourd’hui en fin d’après-midi, soit près de 96 heures après le drame. L’identification exigera une comparaison d’ADN avec celui des familles de victimes, présentes depuis ce week-end à Perpignan, compte tenu des blessures subies lors du choc de l’avion. Les tests devraient exiger «plusieurs jours» de patience, selon les précisions du procureur adjoint de Perpignan Dominique Alzeari, fournies ce soir. Les plongeurs de la Gendarmerie, dont les séjours, dans l’eau à 10°, ne peuvent excéder 20 minutes, affrontent une visibilité sous-marine médiocre, qui peut ne pas dépasser 20cm. Parallèlement, l’enquête en cours se heurte à un handicap : parmi les deux boîtes noires récupérées au fond des eaux, l’enregistreur des conversations et des bruits du cockpit, analysé en région parisienne, est détérioré, et inexploitable.

Partager

Icona de pantalla completa