Langue
La Clau
Saint-Cyprien: la justice interroge Claude Valdès, candidat aux municipales de septembre
Langue

Le serpentin des anciennes affaires liées à la gestion de la mairie de Saint-Cyprien pourrait continuer de se dérouler, après plusieurs mois d’accalmie et l’élection d’un nouveau maire, Thierry del Poso, le 13 septembre. Une information délivrée ce lundi soir par les Journaux du Midi fait en effet état du placement en garde à vue, ce lundi matin dans les locaux de la Police Judiciaire de Perpignan, de Claude Valdès, ancien élu au budget de la majorité Bouille. M. Valdès, inspecteur des impôts de 55 ans, avec sa femme, également convoquée, a répondu aux questions de la division économique et financière du SRPJ de Montpellier, intrigués par un emploi municipal occupé par Mme Valdès, salariée à l’Office de Tourisme mais disposant d’un bureau à l’Hôtel de Ville. La justice s’intéresserait également aux conseils prodigués à M. Bouille, incarcéré à Perpignan le 17 décembre, dans le cadre d’un contrôle fiscal opéré sur le défunt maire. Sur ses affiches électorales crées pour les municipales de septembre dernier, M. Valdès, candidat à la mairie, avait choisi d’arborer, avec l’ensemble de sa liste, une tenue blanche, en signe de probité. Le candidat, présumé innocent dans l’épisode actuellement démêlé, a alors obtenu 3,9 % des voix.

Partager