Langue

Le son provient de tous les coins de la planète et l’uniformité musicale éclate en cette fin de décennie, de la soul déjantée d’Amy Winehouse, clin d’œil aux années 1960, à Mika, qui fait découvrir la décennie suivante aux jeunes générations, en passant par Dizzie Rascal qui offre à l’Angleterre son premier tube planétaire rap. Référence au passé ou emprunt moderne, les étiquettes et références existent toujours, mais elles se mélangent, tout en étant revisitées sans cesse et différemment. En 2007, les Français semblent maîtres des dance floors : Justice, avec un premier album, et Daft Punk, ont dominé la house music. Côté rock, Luke, Cocoon ou Daphné ont confirmé. Les frasques londoniennes de Pete Doherty ont alimenté les journaux people mais un bel album est pourtant arrivé avec son groupe, les Babyshambles. Pour les amateurs de guitare et de métal, en 2007, les Foo Fighters et leur nouveau disque sont incontournables, comme les deux révélations Biffy Clyro et Fall Out Boy. Mais c’est la grosse déception avec le dernier album de Korn, « Untitled ». En world music persistent Césaria Evora, et son 10ème disque, ou les derniers survivants du Buena Vista Social Club. La musique du continent africain, avec le Sénégal et le Mali et leurs artistes Ali Farka Touré et Tiken Jah Fakoly, multiplie ses adeptes. En Catalogne Nord, beaucoup de groupes et de concerts à Perpignan et les alentours, avec les Sonic Chicken 4, la fin des Bellas, Kilembe et la nouvelle version de Cali. Côté Sud, le festival Sonar à Barcelone et ses concerts inoubliables.

Un lifting pour le son rock, grâce aux machines

Oui, le rock est bourré d’électronique, dans une tendance réelle. Il est mutant, post-moderne, post 21 Septembre, et son épine dorsale se situe de nouveau à New York : Animal Collective et sa pop démesurée, Cold War Kids et son rock urbain, Gossip et son funk rock militant, sans oublier LCD Soundsystem, qui signe le plus beau disque de l’année, « Sound of Silver ». James Murphy, son leader, incarne le plus ce courant new-yorkais du rock électro, héritier naturel de Talking Heads, Télévision, Gang of Four, New Order et David Bowie. La décennie rock est sous la domination artistique quasi incontestable de Radiohead, véritable tête de proue d’une génération, qui innove encore dans son dernier album « In Rainbows », d’approche expérimentale, et sorti sans prévenir sur Internet avant d’être confié à son éditeur. Radiohead annonce une date à Barcelone : le 12 juin 2008 dans le cadre futuriste du Fòrum, adossé à la plage. Les cinq Anglais seront tête d’affiche de la 1ère édition du Daydream festival.

Références album : LCD Soundsystem – « Sound of silver » – Dfa 2007.

Partager

Icona de pantalla completa