Langue
Pour LFI, Louis Aliot à Perpignan est une “catastrophe” provoquée par le vieux monde politique
Langue

Le groupe perpignanais de La France Insoumise (LFI) livre son bilan des élections municipales de Perpignan. Mickaël Idrac, représentant du parti jacobin de gauche dans la capitale du Roussillon, estime que l’avènement de l’extrême-droite, par l’élection de Louis Aliot, constitue une “catastrophe malheureusement prévisible en raison des erreurs à répétition et du discrédit des forces politiques du vieux monde politique local”. L’équipe sortante dirigée par Jean-Marc Pujol, une refonte des équipes montée par l’ancien maire Jean-Paul Alduy, figurent en creux évident de cette affirmation. Mickaël Idrac condamne les “fronts républicains dépassés”, qui ont produit l’arrivée du “Front National devenu Rassemblement National”.
La France Insoumise s’affirme “déjà pleinement mobilisée pour les défis des prochains mois et les différentes élections prévues au cours des années 2021 et 2022”.