Langue
La Clau
Pollution sonore : Perpignan aura sa « carte du bruit » d’ici 2012
Langue

La Ville de Perpignan et son agglomération doivent contrôler leur volume sonore, selon une directive européenne de 2002 applicable en territoire français par un décret d’Etat promulgué en mars 2006. Ainsi, d’ici le 30 juin 2012, une « carte du bruit » sera établie pour répertorier, à travers des mesures par système informatique, les nuisances sonores produites par les activités humaines, essentiellement liées à ses artères, aux routes, à l’autoroute A9, au trafic ferroviaire et à l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes. Un « plan d’action » devra suivre cette cartographie, au 18 juillet 2013, dans le but de réduire concrètement la pollution sonore et d’anticiper les menaces sur les zones calmes. Ce processus en deux temps devrait être confié à la mairie de Perpignan, à la Communauté d’Agglomération Perpignan-Méditerranée et à la Préfecture des Pyrénées-Orientales. Cette amélioration potentielle de la qualité de vie sur le territoire, qui devrait également concerner les communes environnantes de Baho, Bompas, Cabestany, Canohès, Peyrestortes, Pia, Rivesaltes, Saint-Estève, Le Soler et Toulouges, fait suite aux contrôles de la qualité de l’air, en vigueur à Perpignan en 1998.

Partager