Langue

Les températures élevées constatées et annoncées pour les jours à venir, proches de 35° dans les régions intérieures du Pays Catalan, ne constituent pas un « épisode caniculaire », selon la préfecture des Pyrénées-Orientales, mais elle peuvent cependant mettre en danger les personnes âgées, handicapées, atteintes de maladies chroniques, notamment cardiovasculaires, cérébro-vasculaires, respiratoires, rénales et neurologiques, ou encore atteintes de diabète ou de troubles de la santé mentale, tout comme, selon la longue nomenclature officielle établie par l’Etat, sujettes à la prise régulière de médicaments tranquillisants. Ce mercredi, la préfecture a ainsi lancé un avertissement citoyen, « attention aux fortes chaleurs », et conseille à celles et eux qui l’ignoreraient le besoin de fermer les volets des habitations, leurs rideaux et leurs fenêtres, d’aérer la nuit ou encore de se rendre « dans un endroit frais ou climatisé », telles les « grandes surfaces » ou les « cinémas », trois heures par jour. En Perpignan comme ailleurs en territoire français, le Centre 15 répond aux appels des demandeurs, tandis que le 115, numéro d’appel gratuit du SAMU social a à cet égard un devoir d’information.