Langue
La Clau
Perpignan: deux légionnaires en prison pour le viol de l’un des leurs
Langue

Le centre pénitentiaire de Perpignan héberge depuis lundi deux militaires présumés mêlés à une sordide affaire de violences physiques, qui agite l’Armée française. En effet, deux légionnaires du 4ème Régiment étranger basé à Castelnaudary, dans le département de l’Aude), ont été mis en examen lundi pour pour « viol en réunion » et « violences volontaires aggravées », avant d’être écroués en Pays Catalan. Dans le cadre d’une soirée qui aurait gravement dérivé, les deux hommes, d’un jeune âge, auraient fait subir des sévices sexuels à l’un de leurs camarades, après l’avoir frappé à coups de pied, de poing et de barre de fer. Selon les informations qui ont pu filtrer jusqu’à présent du commandement de l’unité languedocienne, la victime, un légionnaire turc de 28 ans, aurait été littéralement rouée de coups, puis violée à l’aide d’un objet. L’homme, qui partageait la même chambre que ses tortionnaires, a dû subir une hospitalisation à l’issue du drame, qui entraînera des sanctions, en cas de confirmation des faits par les autorités judiciaires. Selon l’agence Reuters, le viol a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi dernier « dans le casernement de Castelnaudary », après une fête traditionnelle de légionnaires.

Partager

Icona de pantalla completa