Langue

La cruelle sécheresse pourrait provoquer une situation d’urgence, en 2009 autour de Figueres, selon la Generalitat de Catalunya. Les réserves en eau de la région du Haut-Empordà présentent en effet un niveau tellement inquiétant, le bassin de la rivière la Muga étant à seulement 22% de son niveau maximum, que le décret sécheresse en cours, qui devait se terminer cette année, a été prolongé hier par le Conseil Exécutif du Gouvernement catalan. La situation exceptionnelle provoquée par un manque de pluie chronique est affectée d’un niveau 2 sur le bassin de la Muga et d’un niveau 1 sur ceux du Cap de Creus et de la Costa Brava Nord, légèrement moins concernés. Dans le pire des scénarios de pénurie réelle, les autorités garantissent la consommation domestique en eau grâce au barrage de Boadella, à 15km de La Jonquera, plusieurs puits situés à Pont de Molins et un système de potabilisation installé à Figueres. Cependant, le syndicat Unió de Pagesos s’inquiète face à ce manque en eau, qui pourrait mettre en péril l’agriculture. Plus au Sud, les ressources en eau présentent des niveaux normaux consécutifs aux pluies de novembre, le secteur du Ter-Llobregat, entre Girona et Barcelone, atteignant 72%.

Partager