Langue
La Clau
Nouvel incident nucléaire à Vandellòs, à 320 km au Sud de Perpignan
Langue

La centrale nucléaire de Vandellós II, au Sud de Tarragone et à 320 km de Perpignan, sera fermée plusieurs semaines suite à un incendie déclaré hier matin dans la salle des turbines. Selon Eugenio Gil, le sous-directeur géneral des urgences du Conseil de Sécurité Nucléaire espagnol, l’incendie a duré une heure et demie et s’est peu étendu, bien qu’il ait nécessité le déclenchement de la pré-alerte du Plan d’Urgence Intérieure, qui implique la fermeture de l’unité de production pour une durée indéterminée. Ce nouvel incident fait suite à la révélation d’une fuite de particules radioactives, en avril 2008, dans l’autre centrale nucléaire catalane, située à Ascó , à 35 km de là. Le porte-parole écologiste du parti Iniciativa per Catalunya – Els Verts au Parlement catalan, Joan Herrera, a déclaré que les derniers incidents dans les centrales catalanes étaient « plus que préoccupants ». De son côté, Sara Pechinato, responsable de Greenpeace, a exigé « la fermeture définitive des deux centrales ». L’accident nucléaire le plus grave survenu en Europe occidentale s’est produit le 19 octobre 1989, précisément à Vandellòs, dans la centrale I du site, démantelée depuis.

Partager

Icona de pantalla completa