Langue

Un éboulement rocheux a provoqué une coupure totale de la circulation la nuit dernière, de dimanche 11 à lundi 12 mai, sur la RN 116 à la hauteur de Thuès-les-bains, 18 km en amont de Prades. Cet incident, imputable par les pluies orageuses consécutives à la sécheresse relative, s’est produit peu avant 2h et a été résorbé à 5h30. Sur ce secteur sensible et encaissé, un éboulement de grande ampleur, observé quelques centaines de mètres en aval, le 23 janvier 1999, avait contraint la Préfecture des Pyrénées-Orientales à la fermeture de la route pendant six semaines, le temps de la mise en conformité des parois rocheuses menaçantes par des tirs à l’explosif et l’installation de filets métalliques. Un million d’euros avaient été affectés à la sécurisation de la falaise du « défilé des Graus » pour empêcher que l’événement, classé en catastrophe naturelle, ne se reproduise. Sans commune mesure, le nouvel incident signale une récurrence répertoriée depuis 1845, sur un axe routier à forte fréquentation lors des week-ends et jours fériés, évaluée sur la commune d’Olette à 6000 véhicules quotidiens en basse-saison et 10.000 en été. La RN116, d’une longueur de 99 km, est restée nationale lors de la réforme de déclassement de 2006.

Partager

Icona de pantalla completa