Langue

Après une tournée de plus de un an et demi, un peu partout en France et à l’international francophone, la sortie d’un album live et d’un DVD, le premier semestre 2007 de Bruno Caliciuri devait rester non pas sabbatique, car le garçon est actif de nature, mais allégé. La perspective d’un disque en studio avec de nouvelles chansons s’annonçait plutôt pour la fin de l’année, le temps de le composer, d’en trouver la coloration et de constituer une équipe de techniciens et de musiciens. Quelques concerts cet été, dont une prestation catalane au Parc de Valmy en juillet, mais rien de comparable avec 2006. Et puis un séjour, chez lui, entre Conflent et Roussillon, comme toujours lorsque cela est possible. Plus rapidement que prévu, dans la maison acquise voilà quelques mois à moins de 20 km de Perpignan, quelques titres sont à ce jour déjà pré-réalisés sur du matériel personnel, à la façon du home-studio. Même si le travail définitif de finition sera effectué ailleurs, plusieurs musiciens sont venus apporter leur contribution, comme Patrick Felicès, le bassiste attitré et Pedro Soler, anciennement de Gérard Jacquet, peut être pour une petite touche flamenca.

Cali 2.0 : le chanteur facétieux devient acteur de cinéma

Pas mal de changements au sein de la formation d’origine, déjà modifiée en 2006, sont à prévoir. Les membres du groupe issus du Pays Catalan, avec lesquels Bruno Cali a débuté et a été propulsé star, ne sont pas sûrs de conserver leur place, au gré d’éventuelles rencontres, nouvelles expériences ou envies artistiques du « patron ». C’est somme toute compréhensible et fait partie de la sempiternelle problématique des musiciens qui ne composent pas les musiques ou n’écrivent pas les textes, mais qui devraient rebondir dans d’autres formules si leurs collaborations s’achèvent. Autre grosse nouveauté pour Cali, le travail sur l’image et celui d’acteur en particulier. Déjà, l’année dernière, un court métrage mi-reportage mi-fiction très original, « Plein de vie », avait été réalisé au cours de la tournée. Il sera diffusé en novembre à la télévision sur une grande chaîne hertzienne. Depuis, une carrière parallèle de comédien se profile, avec un rôle, en ce mois de septembre 2007, dans un long-métrage, coproduction franco-canadienne au Québec, pendant quatre mois. Le profil très théâtral et très expressif de Cali sur scène a bien vite attiré les réalisateurs. La voie royale du chanteur-comédien français à la Montand, Souchon ou Bruel semble se dessiner pour lui… Et dès octobre devrait reprendre les séances d’enregistrements du disque, échelonnées sur plusieurs mois. La date définitive de sortie n’est pas encore connue.

Références album : Cali, « Le bordel magnifique », live 2006, et DVD « Plein de vie », 2006 – EMI