Langue

A partir du 23 juillet et jusqu’au 20 août 2011, des embarcations pas tout à fait comme les autres partiront de Port-Vendres. Les expéditions se feront à bord d’un ketch norvégien long de 14 mètres: l’Alcyon. Depuis 1992, ce voilier école, qui a accueilli de nombreux éco-équipiers, mènera depuis le Pays Catalan cinq missions de collectes de données scientifiques. Ces opérations devraient émerveiller ceux qui auront pris le large, car l’association « Participe Futur » les amènera pendant six jours à la poursuite des tursiops, les grands dauphins, et des rorquals communs, afin de les photographier. Ces clichés, réalisés pour l’étude Top-Habitat, viseront des parties ciblées des rorquals, et permettront de les localiser, d’étudier leurs déplacements et leurs habitats préférentiels.

Dans le cadre de la mission IMPACT-CET, il s’agira de connaître les interactions entre les dauphins et les bateaux de pêche. En effet, chaque individu ayant des marques caractéristiques, la photographie du grand dauphin se focalisera sur la nageoire dorsale, alors que celle du rorqual portera sur l’ensemble du dos. De précieuses données qui seront par la suite partagées avec diverses ONG impliquées dans la conservation marine, comme la WWF et la Fondation Nicolas Hulot, et dont les précédentes campagnes ont permis de mettre en évidence d’importantes modifications. Ainsi, l’an dernier, a été constatée une baisse de la présence des rorquals dans le bassin liguro-provençal, compensée par une augmentation dans le Golfe du Lion. Selon « Participe Futur », ce récent changement pourrait correspondre à « un déplacement de leur zone de nourrissage« .

Partager