Langue
La Clau
L’ETA s’acharne sur l’île de Mallorca, avec trois nouveaux attentats
Langue

Ce dimanche, l’organisation terroriste basque ETA a fait exploser trois bombes de faible puissance dans deux restaurants du port de Palma de Mallorca, sans causer de blessés mais en provoquant des dommages matériels. La première bombe, dont la déflagration a été entendue vers 14h30, semble avoit été logée dans un sac à dos caché dans le faux plafond des toilettes pour dames du restaurant concerné, à proximité des cuisines, tandis que les détails portant sur les deux autres explosions tardent à être révélés, avec pour seule certitude que la troisième bombe a explosé dans un bar situé sur la « plaça Major » de la ville. La revendication de ces trois actions semble assurée par un appel préalable et anonyme au nom d’ETA, ce dimanche matin auprès de la station basque Radio Taxi Guipúzcoa. Par mesure de précaution, tous les établissements visés avaient été évacués, dans un climat incertains sur l’île, après que l’organisation basque y perpètre un attentat le 20 juillet, occasionnant la mort de deux policiers nationaux espagnols. Parallèlement à ces actes terroristes, ETA a assumé ce même dimanche la responsabilité de quatre attentats perpétrés en territoire espagnol, dont une attaque, le 19 juin dernier, à Bilbao, dans laquelle un inspecteur de police a perdu la vie.

Partager