Langue

Les travaux de démolition du Club Méditerranée de Cadaqués, abusivement installé sur le Parc Natural du Cap de Creus, vont bon train, avec, pour preuve, une première centaine de bungalows supprimés sur les 443 que compte cet ancien ensemble touristique. Ce chantier comprendra à terme le déménagement de 35.000 m2 de gravats, essentiellement composés de béton et de céramique, acheminés par camion, depuis le 15 septembre, dans la ville de Roses. Dans une volonté de recyclage des matériaux, ces restes du camp de vacance seront utilisés, pour partie, dans des chantiers de construction, dans un périmètre de 30km autour de Cadaqués. En revanche, les matériaux naturels extrait du Club Med, parmi lesquels des ardoises et de la terre végétale, seront affectés au reconditionnement du site vers son aspect originel. Selon un calendrier serré, le Cap de Creus sera entièrement débarrassé l’été prochain, avant une opération de reconstitution de la plage de la « Tudela », selon des photographies datant de 40 ans, antérieures aux constructions. Cette restitution du site, à haute valeur symbolique, est financée par le gouvernement catalan et le Ministère espagnol de l’environnement.

Partager

Icona de pantalla completa