Langue
La Clau
Le site littoral du « Bourdigou » pourrait redevenir une zone aménagée
Langue

Le Conseil Général des Pyrénées-Orientales, réuni en session, ce lundi à Perpignan, a choisi de réhabiliter le site du Bourdigou, lieu hautement symbolique de la lutte entre les espaces naturels et a bétonnisation côtière. Lieu de vacances populaire pour les habitants du territoire, parfois au nombre de 5000 en été, avant l’avènement du tourisme de masse, cette zone, située entre les communes de Sainte-Marie la mer et Torreilles pourrait devenir un « nouveau Paulilles », selon le président PS du Département, Christian Bourquin, qui souhaite faire appel au Conservatoire du Littoral pour qu’il « fasse valoir son droit de préemption » ou qu’il se porte « directement acquéreur » de 120 hectares de zone maritime appartenant à différents propriétaires, sur un secteur où 400 hectares sont à « convoiter ». Le Bourdigou, rasé sous l’occupation allemande, puis rebâti avec de sobres baraques de pêcheurs, a abrité un véritable village, particulièrement en été, avant d’être de nouveau rasé, cette fois-ci par l’Etat, de 1976 à 1979, en vertu de l’aménagement balnéaire du littoral. La zone est cependant restée vierge.

Partager