Langue
La Clau
Le professeur d’économie lésé de 670.000 euros par Dexia retire sa plainte
Langue

Robert Casanovas, le professeur agrégé en économie et gestion de l’Université et du Lycée Arago de Perpignan, ainsi que son épouse, qui avaient porté plainte, le 11 mars 2009, contre la banque franco-belge Dexia, pour « information fausse ou trompeuse », ont mis fin à leurs démarches, selon une annonce officielle du groupe financier, après une première information filtrée ce mercredi. Dexia, dont cinq dirigeants et anciens dirigeants ont comparu ce jeudi face au tribunal correctionnel de Paris, a rappelé dans un communiqué que le procureur de la République avait décidé, le 14 octobre, de classer la plainte, déposée par M . Casanovas en avril dernier, après que celui-ci ait perdu 665.850 euros suite à la chute du cours des actions Dexia. Selon le plaignant, qui n’a pas assisté à l’audience de ce jeudi, malgré cet effondrement alarmant, de 15,67 euros en mars 2008 à seulement 1,21 euro en mars 2009, le groupe a mené des actions de communication rassurantes, alors même que la réalité était catastrophique. Dexia indique que les époux Casanovas, « se sont désistés de leur instance à l’encontre de la société DEXIA SA qui en prend acte ».

Partager