Langue

Après un premier survol du Pays Catalan dans la nuit du 17 au 18 avril, sans aucune conséquence ni signe réellement perceptible, le nuage volcanique issu de l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll sera de retour entre ce samedi soir au dessus des Pyrénées-Orientales. Une alerte, diffusée ce samedi par l’organisme Eurocontrol, signale un reflux de cendres dans le ciel européen, suite à un regain d’activité du volcan. Ce nouvel épisode, qui perturbe le trafic aérien entre l’Amérique du Nord et l’Europe, entraîne d’ores et déjà l’annulation de 51 vols prévus ce samedi à l’aéroport de Barcelone-El Prat de Llobregat. Les nouvelles concentrations de cendres, éventuelles entre le sol et 6000 m d’altitude, sont en effet supérieures au seuil fixé par les techniciens dits « motoristes » de l’industrie aéronautique. Considérées comme gênantes pour le trafic aérien, ces cendres, prévues notamment des Pyrénées-Orientales entre ce samedi soir de 18h à minuit, sont repoussées par une dépression au large de l’Espagne et du Portugal, dans un niveau de concentration supérieur à la dernière présence sous les latitudes catalanes. Ce nouveau nuage volcanique, qui craint la pluie, ne devrait comporter aucune forme de nuisance, compte tenu de précipitations prévues par les services de Météo France et de Meteocat.