Langue
La Clau
Le mystérieux yacht de Port-Vendres, volé, a dérivé jusqu’à l’Estartit
Langue

L’énigme entourant un yacht sud-catalan, aperçu ce jeudi en fin de journée à une trentaine de milles de Port-Vendres, s’est éclaircie ce vendredi, après la découverte de l’embarcation, en fin de matinée, à 20 milles au large de L’Estartit, sur la Costa Brava. Le bateau, remorqué à Port-Vendres, où, à l’origine, il était en réparation, appartient à un habitant de Girona, et a été volé jeudi, en milieu de journée, possiblement par deux individus, avant d’être abandonné en pleine mer. L’enquête, rapidement menée dans son premier volet, a ainsi pu déterminer les éléments essentiels de l’aventure vécue par ce yacht de 22 mètres, le « Dominum Primero », immatriculé à Barcelone, dont le propriétaire ignorait le départ de la Côte Vermeille. Le reste du scénario, dont les contours seront dressés par la brigade des recherches de la gendarmerie de Toulon, devrait expliquer le mystère de la voie d’eau apparue dans le bateau, préalable au déclenchement d’une balise de détresse, et sa dérive jusqu’au large de la commune de Torroella de Montgrí, dans la région de Girona. La recherche a mobilisé des avions et une vedette de la SNSM de Port-Vendres.

Partager