Langue
La Clau
Le feu ravage 270 hectares à Vingrau, Espira de l’Agly et Collioure
Langue

Deux incendies, dont l’un de grande intensité, se sont produits ce mardi au Nord et au Sud du Pays Catalan. Un sinistre d’origine indéterminée a pris son départ sur le territoire de Vingrau vers 14h, avant de gagner la grande pinède de Montpins, située sur la commune d’Espira de l’Agly. La mobilisation de 240 pompiers, dont plusieurs dotations venues du Narbonnais et du département de l’Hérault, 4 canadairs, dont deux appareils de type « Dash » venus de Bordeaux, 2 trackers et un hélicoptère bombardier d’eau, a permis de calmer les flammes vers 20h. Au total, 250 hectares de garrigue, chênes verts et vignes abandonnées ont été parcourus par le feu, qui a requis un dispositif de surveillance nocturne. Certains foyers restant actifs à la tombée de la nuit, le Centre Opérationnel Incendie et Secours des Pyrénées-Orientales envisageait à 23h00 de reprendre les rotations d’avions ce mercredi matin. Cet incendie, dont l’origine devra être élucidée dans le cadre d’une enquête confiée à la gendarmerie, a profité d’une tramontane à 70km/h, qui a perdu de son intensité en soirée. Pour mémoire, la zone de Montpins avait été la proie d’un incendie, moins important, en septembre 2007.

Les Pyrénées-Orientales, situées en « période à risque« en matière de feux de forêt jusqu’au 30 septembre d’après les autorités préfectorales de Perpignan, ont subi un autre incendie, ce mardi soir. De moindre envergure, ce sinistre s’est déclenché vers 21h, à proximité du centre de rééducation fonctionnelle Air-Mer-Soleil de Collioure, proche du périmètre municipal de Port-Vendres. Également d’origine inconnue, ce sinistre a détruit une vingtaine d’hectares de broussailles, de garrigue, et d’anciennes terrasses de vigne et d’olivier, en contrebas du Fort Saint-Elme. Dans sa partie port-vendraise, la progression des flammes a imposé l’évacuation du secteur dit de la Croix Blanche, vers 22h, tandis qu’une partie du quartier des Impériales de Collioure était menacé. A 23h30, cet épisode, qui n’avait pas bénéficié de moyens aériens, n’était pas encore clos. Une tramontane donnant des rafales de l’ordre jusqu’à 70 km/h a conditionné la propagation des deux incendies, tandis que Météo France prévoit un vent tombant à 20 km/h dans les deux secteurs ce mercredi.

Partager

Icona de pantalla completa