Langue
La Clau
Le coup de mer détruit un appartement à Collioure et inquiète Cerbère
Langue

Le coup de mer qui affecte le littoral catalan, auquel s’ajoute le froid et la neige, se traduit par des vagues de 5 à 7 mètres de hauteur qui peuvent envahir, selon leur habitude, les fronts de mer, terrasses de restaurants, et même habitations, avant une accalmie ce samedi. Hier, après avoir cogné plusieurs maisons de la plage du Racou, dans la commune d’Argelès, la mer s’est jetée sur un appartement de Collioure qu’elle a partiellement détruit, tout en blessant ses trois occupants. La mer, parfois accompagnée de sable, gravier et galets, a également causé des dégâts à Banyuls, à Cerbère et sur plusieurs embarcations du port de plaisance de Saint-Cyprien. A Cerbère, la route départementale 914 était fermée hier soir pour raisons de sécurité, tandis que, plus au Sud, l’usage de chaînes était obligatoire pour tous les véhicules empruntant la route Roses-Cadaqués. Ces conditions météorologiques, bien qu’aux antipodes de la carte postale estivale, répondent à des cycles habituels peu surprenants. Un grand classique des chutes de neige en Roussillon s’est également produit hier avec des coupures d’électricité dans 800 foyers des zones de l’Aspre et des Albères.

Partager