Langue

En amont de l’élection présidentielle des 10 et 24 avril, la municipalité de Pia a pris l’initiative originale de consulter la population afin de déterminer à quel candidat le maire doit-il réserver son parrainage. Pour respecter le rituel de collecte de 500 signatures, à accomplir avant le 4 mars 2022, le premier magistrat, Jérôme Palmade, a soumis ce choix au vote populaire, de lundi 31 janvier à vendredi 4 février. Après dépouillement, il en résulte une victoire pour Eric Zemmour, qui a obtenu 36,55 % des voix, correspondant à  242 votes, tandis que Marine Le Pen en a récolté 190, soit 28,70 %. Ces résultats sont à nuancer, car seuls 674 habitants, sur un corps électoral composé de 7598 personnes, se sont déplacés vers l’urne accessible à la mairie. Mais ils restent significatifs d’une certaine tendance à l’extrême droite, dont les partisans se sont peut-être sur mobilisés. L’addition des appuis à E. Zemmour et M. Le Pen s’élève à 65,25 %, un score qui reste considérable en matière de communication.

Cette “consultation libre”, selon l’intitulé” municipal, a placé Emmanuel Macron à 8,9 %, suivi de Jean-Luc Mélenchon à 7,7%, Valérie Pécresse à 7,2%, Christiane Taubira, Yannick Jadot et Jean Lassale à 1,6% (10), Nicolas Dupont-Aignan à 1,5%, Anne Hidalgo à 0,9%, Florian Philippot à 0,7, Fabien Roussel à 0,45% et Philippe Poutou à 0,45%.

Un maire soutenu par le FN en 2015

Jérôme Palmade a d’abord échoué dans la conquête de la mairie de Pia, lors d’une élection partielle, en septembre 2015. Il avait alors été soutenu directement par Marine Le Pen, en couple avec Louis Aliot, à l’époque ou la formation d’extrême droite historique avait développé l’ombrelle stratégique “Rassemblement Bleu Marine” pour adoucir son image. Le directeur de campagne de la liste “Pia Bleu Marine” était Jean-Claude Pinget, conseiller municipal FN à Perpignan. Sa liste “Pia le renouveau”, présentée en 2020, lui a assuré la victoire en 2020, sans étiquette, avec 46,19% des voix. J. Palmade est aussi 1er vice-président de la Communauté de Communes Corbières Salanque Méditerranée.

Plus de nouvelles
Un militant pro-Zemmour au sommet du Canigou, le 22 janvier 2022 © RC66

Les partisans de Zemmour au sommet du Canigou

Nouvelles: Les partisans de Zemmour au sommet du Canigou
Partager
Le parti Reconquête 66 aurait 400 adhérents
Nouvelles: Les partisans de Zemmour au sommet du Canigou - Mobile

Partager

Icona de pantalla completa