Langue

Un rappel à la tradition a été présenté ce matin par le Conseil Général des Pyrénées-Orientales, qui annonçait à Perpignan un dispositif de prévention des incendies de forêt, auquel il prend part à hauteur de 250.000 euros, intitulé « Pares-feux, allons plus loin ». Prenant en considération l’expérience fournie par les 5 grands incendies survenus en Pays Catalan depuis 2000, lors desquels l’importance de la vigne en tant que barrière s’est avérée majeure, avec, en l’exemple récent de l’incendie propagé le 30 septembre dernier sur plus de 60 hectares de broussailles et de chênes verts, remplaçant très souvent d’anciennes vignes, à Collioure et Port-Vendres, le Département encouragera prochainement la plantation de vignes sur les secteurs sensibles du massif des Albères du territoire français, notamment sur leur versant maritime. Ce plan, lancé en partenariat avec le gouvernement catalan et l’Union Européenne, reprend simplement le principe de la gestion ancestrale des espaces agricoles, le vignoble constituant une évidente barrière aux ravages du feu. La tradition sera accentuée par la présence de mulets, dont la réintroduction sera elle-même soutenue par le Conseil Général catalan, et les cultures de type bio seront imposées. ce plan fonctionnera en 2010 ou 2011.

Partager