Langue

Barcelone a subi ce samedi une ambiance saharienne, manifestée par une température épuisante de 39,9 degrés dans le quartier du Raval. Ce record absolu, confirmé par le ministère-département d’Environnement de la Generalitat de Catalunya, a justifié une alerte municipale, mais ces valeurs exceptionnelles devraient retrouver les normales saisonnières à partir de ce week-end. La vague de chaleur des dernier jours, également présente en Catalogne du nord, a également concerné les zones littorales du sud, comme la région du Maresme, au nord de Barcelone, et celles du Baix Camp et des Terres de l’Ebre, au sud de Tarragona. Ce phénomène, qui ne s’est pas étendu, ce même vendredi, aux régions de Lleida et de Girona, a été favorisé par des vents secs, en provenance de l’est et du nord. Dans les « terres de Ponent », qui correspondent à la province de Lleida, à l’ouest de la Catalogne, une chaleur intense s’est produite jeudi, favorisée par des masses d’air chaud venues du l’Afrique du nord. Ce sont ainsi 41,1° qui ont été relevés dans le village de Tornabous, situé dans la région de l’Urgell, où tous les records ont été pulvérisés. Dans le village de Cabanes, proche de Figueres, une température de 39,9°, également enregistrée ce jeudi, constitue la valeur la plus forte des vingt dernières années.

Partager

Icona de pantalla completa