Langue

L’épisode climatique du 9 au 11 août, qui occasionne des températures jusqu’à 35° en Pays Catalan, s’accompagne d’une alerte à la sécheresse étendue. Cette mesure, émise le 9 août par la préfecture de Perpignan, prolonge un arrêté préfectoral de restrictions, pris le le 19 juillet, portant sur les bassins des fleuves Têt et Tech. Le bassin du Sègre, situé dans la région de Cerdagne, et les nappes phréatiques de la plaine du Roussillon, sont désormais concernées. Cette recommandation, reprise sur une communication officielle, fait suite aux constats du service Eaux et Risques de la Direction départementale des territoires et de la mer, saisi le 7 août par le Comité Départemental Sécheresse. Le préfet des Pyrénées-Orientales, René Bidal, a décidé les deux extensions géographiques car « la situation continue à se dégrader suite au manque de pluies ». En effet, le « déstockage » des barrages des Bouillouses et de Vinça est « nettement en avance sur la saison », et les réserves peuvent ainsi venir à manquer. Les services préfectoraux, qui précisant que « le débit du Tech est historiquement bas », signale des « problèmes de desserte en eau potable (…) dans certains secteurs ».

Interdiction de remplir les piscines et d’arroser les pelouses

Les principales mesures imposées sont l’interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des stades et espaces sportifs de 8 heures à 20 heures, tout comme le lavage des véhicules. Dans certains secteurs, les fontaines en circuit ouvert sont arrêtées d’office, tandis que le nettoiement des voiries et le remplissage des piscines sont proscrits. La liste des communes visées et les mesures associées sont consultables sur le site Internet préfectoral en Pays Catalan.

Partager

Icona de pantalla completa