Langue

Alejandro Martínez Singul, un délinquant sexuel multirécidiviste espagnol, a été libéré ce dimanche de la prison de Perpignan où il purgeait une peine de prison de 12 mois pour exhibitionnisme devant une mineure en 2007. Il devrait rester peu de temps en liberté puisque un autre procès l’attend le 16 avril prochain à Barcelone pour une autre agression sexuelle. En attendant, les Mossos d’Esquadra, la police catalane, ont reçu l’ordre du Parquet barcelonais de surveiller ses mouvements dans l’hypothèse qu’il retourne en Catalogne du Sud avant le procès. Surnommé « le second violeur de l’Eixample », du nom du quartier de la capitale catalane où il opérait, il avait été condamné à 61 ans de prison en 1992 en Catalogne du sud pour une dizaine d’agressions sexuelles sur mineures mais n’avait effectué que 16 ans comme prévu par le code pénal de cette époque. Il avait récidivé à Perpignan moins d’un mois après sa libération, malgré des soins reçus lors de son incarcération, avant de commettre une autre agression dans un train à Barcelone en mai 2008, faits pour lesquels il sera jugé prochainement.

Partager