La Clau
La ligne maritime Port-Vendres-Agadir est déjà supprimée

La relance commerciale du port de Port-Vendres est freinée, car sa nouvelle ligne maritime “AGAPOV”, qui le reliait au Maghreb, est déjà supprimée. Cette liaison inaugurée le 19 mars à Casablanca, puis le 21 mars à Agadir, devait occasionner une arrivée le 25 mars à Port-Vendres. A bord de deux navires porte-conteneurs hebdomadaires, des fruits et légumes marocains devaient alimenter le marché français et européen, au travers du marché Saint-Charles International de Perpignan. Mais les commandes ont chuté subitement en raison du repli nationaliste français lié à la crise sanitaire du Coronavirus-Covid-19. L’armateur français CMA-CGM, chargé de la liaison a vu s’amenuiser son fichier-clients car le “consommer français” a incité la grande distribution hexagonale à tourner le dos au Maroc. Cette ligne devait s’insérer dans un schéma de navigation intégrant Casablanca, Agadir, València, Barcelone, Port-Vendres et Marseille.

Partager

Icona de pantalla completa