Langue

Selon les prévisions publiées ce lundi par le Centre Européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM), la première vague de la pandémie de grippe A, envisagée cet automne, devrait s’avérer extrêmement contagieuse et affecter 1,8 million de personnes, soit 25% de la population du continent, et causer la mort de quelques 2700 personnes, en plus de l’hospitalisation prévisible d’environ 37.000 personnes. Bien que moins létale que la majorité les affections habituelles, la maladie, extrêmement contagieuse, devrait ainsi affecter une proportion bien plus importante que ne touche la traditionnelle grippe saisonnière, qui concerne habituelle de 5 à 15% des populations, et devrait affecter dans une proportion plus importante des groupes de population différents, tels les jeunes et les femmes enceintes, avec des infections plus graves. Ainsi, 15% des patients devraient subir des complications de l’infection et 2% devraient nécessiter une hospitalisation. Côté économie, il est prévu qu’au pic de la pandémie 12% des actifs sud-Catalans soient contraints de ne pas travailler, dans un risque évident envers plusieurs secteurs économiques.

Partager

Icona de pantalla completa