Langue

L’usage d’armes à feu par les forces de l’ordre a beau être une exception, et la possession de revolvers de service constituer une précaution de dissuasion, la réalité impose parfois une utilisation réelle. ce principe s’est illustré ce lundi après-midi dans le village de Pia, en plaine du Roussillon, lorsque le conducteur d’un véhicule a foncé sur une patrouille de gendarmerie provenue de Rivesaltes, alors placée en état de légitime défense. Les hommes en armes ont été contraints de tirer à plusieurs reprises pour arrêter l’agresseur, qui a été blessé dans sa fuite. Ces faits, qui font l’objet d’une enquête à caractère peu ordinaire en Pays Catalan, se sont déroulés aux alentours de 16h30.

Les gendarmes, appelés sur les lieux d’un conflit musclé entre plusieurs personnes, près d’un chantier, sont intervenus après avoir reçu une alerte. L’individu est monté dans sa voiture à l’approche des forces de l’ordre, qu’il a souhaité sans aucune ambiguïté écraser sur son passage, après un démarrage très brusque. Les agents, qui avaient dressé un barrage sur la chaussée, ont alors ouvert le feu, blessant l’automobiliste, qui n’avait manifestement pas la conscience tranquille. Son signalement, couplé à celui de sa voiture, occasionne une intense recherche, qui n’avait produit aucun résultat, ce lundi à 20h.

Partager

Icona de pantalla completa