Langue
La Clau
La future Ligne à Très Haute Tension, déclarée d’utilité publique
Langue

L’État a communiqué ce mercredi le statut qu’il accorde à la Ligne à Très Haute Tension (THT) internationale prévue entre les communes de Baixas, au Nord de Perpignan, et Santa Llogaia d’Àlguema, au Sud de Figueres. Dans un communiqué, le ministre en charge de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, Eric Besson, a annoncé que la partie française a été déclarée d’utilité publique par arrêté, publié au Journal Officiel ce même 4 mai 2011. Le ministère a rappellé que cette ligne, dont le coût total devrait s’élever à 700 millions d’euros, « permettra de porter de 800 à 2800 Mw la capacité des échanges entre la France et l’Espagne ». Le gouvernement souligne que ce projet, dont l’impact environnemental suscite une inquiétude sur plusieurs points du parcours, en particulier au Perthus, « a fait l’objet d’une concertation approfondie avec les populations concernées ».

Comme indiqué dans le communiqué, Eric Besson rencontrera son homologue espagnol, Miguel Sebastián, le 23 mai. Il établira avec lui la feuille de route pour les prochaines étapes du chantier et le développement de l’interconnexion entre les deux territoires. La THT, désormais présentée comme une solution pour l’approvisionnement en électricité de la France et de l’Espagne « en cas d’événement climatique majeur », empruntera un tunnel de 8 km sous le massif des Albères. Cet ouvrage, creusé à partir de l’année prochaine, et finalisé en 2013.

Partager