Langue
Incendie à la Sagrada Família de Barcelone: un déséquilibré arrêté
Langue

Un déséquilibré mental a provoqué ce mardi matin une grande frayeur parmi les 1500 fidèles et simples touristes présents à l’intérieur de la cathédrale la Sagrada Família de Barcelone. Un homme âgé de 65 ans a provoqué un incendie dans la crypte du monument, qui a subi des dégâts non-négligeables, et a provoqué l’évacuation des lieux, dans une certaine confusion. Intercepté par un groupe de visiteurs, cet individu, « apparemment perturbé », selon le président du Patronat de l’emblématique lieu saint, Joan Rigol, a mis à contribution les systèmes de sécurité du site, qui ont fonctionné parfaitement. Aucun blessé n’est à déplorer à l’issue de cet incident, qui a entraîné une intervention des pompiers. L’auteur de l’incendie a utilisé un simple briquet pour accomplir son acte, après s’être caché dans la sacristie. Ce mardi après-midi, la police catalane, les Mossos d’Esquadra, précisait que l’auteur connaissait parfaitement les lieux, où il avait détecté la présence d’objets inflammables, en bois, dont plusieurs armoires contenant des habiuts sacerdotaux. La sacristie de la Sagrada Família est totalement calcinée, tandis que la crypte, finalisée du temps du créateur du temple, Antoni Gaudí, et tout récemment restaurée, comporte des dommages superficiels. Vers 13h15, le monument a reçu la visite inquiète de l’archevêque de Barcelone, Lluís Martínez Sistach, qui ne s’est pas risqué à pénétrer la crypte, par mesure de sécurité. Dès les premiers instants, le maire de Barcelone, Jordi Hereu, avait accouru sur les lieux, qui ont par ailleurs été rouverts au public à 16h.