Langue
La Clau
Haute tension au Barça: l’ex-président Laporta, face à la justice
Langue

La tension est à son comble au sein du Football Club Barcelone (FCB) au sujet des finances, après le vote en assemblée générale, ce samedi, d’une action judiciaire à l’encontre de l’ex-président Joan Laporta. L’ardoise laissée par celui-ci atteint en effet 48,7 millions d’euros, qui ferait presque oublier l’année 2009, jalonnée de six titres, record absolu jamais atteint par les Catalans du Sud. Mais en dépit de ce succès sportif, le comité directeur mené par le nouveau président Sandro Rosell, en poste depuis juillet, a choisi d’assainir les finances, tout en assumant les disputes internes. Lors du vote, l’assemblée du FCB a voté une «action de responsabilité sociale» envers les anciens dirigeants, à 468 voix pour, 439 contre et 113 bulletinc blancs. Cette mesure inédite depuis la naissance du club, en 1899, pourrait bien avoir une incidence extérieure, car Joan Laporta est candidat aux élections du Parlement de la Catalogne, organisées le 28 novembre. L’ex-président, âgé de 48 ans, est le leader du mouvement Solidaritat Catalana, qui propose la création d’un État catalan dans le concert européen. Le risque de sa comparution judiciaire est celui d’une analogie entre la mauvaise gestion financière du club, malgré des résultats sportifs extraordinaires, et la gestion de tout un territoire.

Partager

Icona de pantalla completa