Langue
La Clau
Fronde des maires de communes sud-catalanes traversées par la THT contre les gouvernants
Langue

Les maires des communes traversées à l’avenir par la portion sud-catalane de la ligne électrique à Très Haute Tension (THT), entre Bescanó et Santa Llogaia d’Àlguema, regroupés au sein de l’association AMMAT, se sont déclarés ce samedi prêts à aller le plus loin possible, éventuellement jusqu’à Bruxelles, pour imposer au Gouvernement Espagnol et au Parlement Catalan le débat sur l’enfouissement de la ligne de 400.000 volts. Cette demande fait suite à la publication, cet été, d’une étude technique du CILMA, le Conseil d’Initiatives Locales pour l’Environnement, dirigé par la Députation de Girona, qui avalise techniquement et économiquement l’enfouissement de la ligne le long de l’autoroute AP-7. Jusqu’à présent, tant l’administration catalane qu’espagnole arguaient d’une infaisabilité technique et non pas économique, alors même que la portion catalane du Nord, entre les communes de Baixas et Bescanó, sera enfouie. Le porte-parole de l’association AMMAT, Francesc Xavier Quer prévient d’ailleurs que « Les mobilisations devront démarrer dès lors que les options de dialogue seront épuisées, mais je doute que le Gouvernement ferme la porte et incite les gens à descendre dans la rue ».

Partager

Icona de pantalla completa