Langue
La Clau
Expulsion discrète d’un membre de l’ETA incarcéré à la prison de Perpignan
Langue

Les effectifs de détenus de la prison de Perpignan ne figurent évidemment sur aucune liste publique, ce qui laisse planer un mystère entier sur leur identité. Ainsi, dans une discrétion absolue, ce vendredi le matin, le centre pénitentiaire des Pyrénées-Orientales, situé dans le secteur de Mailloles, à l’ouest de Perpignan, a libéré un membre « historique » de l’organisation terroriste basque ETA, Joxe Domingo Aizpurua. Selon une information uniquement répercutée en Espagne, ce militant de la cause indépendantiste basque, âgé de 57 ans, a été expulsé du territoire français, jusqu’à La Jonquera, avant de rejoindre le territoire espagnol, et le Pays Basque du sud. Ce personnage majeur du groupe armé, considéré comme passeur principal, au service des militants basques, partisans de la violence, en transit vers le territoire français, a ainsi purgé une peine de six ans de prison en territoire français, assortie d’une interdiction définitive d’y résider de nouveau, selon une décision, en 2007, du Tribunal Correctionnel de Paris. Ce militant, qui a pour surnoms « Pitxas » et de « Bob », avait été arrêté en 2003 par la Gendarmerie, dans la localité de Mauléon, au Pays Basque du Nord.

Partager

Icona de pantalla completa