Langue

Un important dispositif de surveillance mis en place pendant près de deux mois par la Guardia Civil a permis de démanteler complètement un réseau de trafic de drogue familial à Roses, dont l’activité, estimée au minimum à 5 kilos de cocaïne par mois, s’était développée jusqu’à Perpignan. Concrètement, un premier dispositif policier a permis, dans la nuit du 17 octobre dernier à La Jonquera, d’arrêter trois membres du groupe, lors d’une transaction avec plusieurs dealers perpignanais. 1,5 kilos de cocaïne avait été saisis, avant une perquisition, le lendemain à l’aube, au domicile de la famille suspecte, situé dans le centre de Roses. Les policiers, qui ont alors saisi 13 kilos de Haschich et 1500 euros en liquide, ont interpellé le père, âgé de 49 ans, de deux des individus interceptés à la Jonquera. La troisième partie du démantèlement s’est déroulée en même temps dans un bar de Roses, Can Matagana, propriété de l’un des fils de la famille, considéré comme une « couverture » pour la vente de drogue. Tous les membres de la famille, de nationalité marocaine, sont impliqués et mis en examen, ont été emprisonnés, à l’exception de la mère et de la fille, tandis que le bar a été fermé administrativement.

Partager