Langue

La présence de deux spécimens de requins, l’un de deux mètres de longueur, l’autre d’un mètre, ce jeudi en milieu de journée à Canet, a semé a panique, avant un calme inédit, sur la plage du sardinal, située sur la plage Nord de la ville, animée en pareille saison. Les deux squales, présente à seulement 300 mètres du rivage, ont provoqué une évacuation immédiate des lieux, préalable à une vérification positive effectuée par les services de surveillance de la plage, située à proximité du territoire municipal de Sainte-Marie de la mer. Malgré son caractère surprenant, la présence de requins en Pays Catalan, récemment illustrée par un exemplaire, observé le 19 mars dernier au large de la commune voisine de Saint-Cyprien, ne constitue aucune nouveauté. Autrefois habituels en mer Méditerranée, notamment à proximité des Îles Baléares, les poissons de la terreur se sont raréfiés, lors des dernières décennies, en raison des activités de pêche et de la pollution. Ainsi, fin juillet, un requin a été retrouvé mort sur la plage du Racó de la Pineda, dans la province sud-catalane de Tarragone, après avoir été emprisonné dans un dispositif de pêche dite à l’art.

Partager

Icona de pantalla completa