Langue

Un couple d’alpinistes-randonneurs, porté disparu depuis mercredi dans le massif du Canigou, a été découvert mort ce jeudi matin. Le medécin perpignanais Aurore Delahaye, âgé de 32 ans, et son compagnon parisien, François Marolleau, 52 ans, avaient quitté le refuge de Marialles, à 1700 m d’altitude, sur le territoire communal de Casteil, lundi à 7h30. Aperçus par un autre randonneur dans la matinée, les deux personnes, qui pratiquaient l’alpinisme, ont été retrouvées encordées, par le peloton de gendarmerie d’Osséja, après une chute évaluée à 200 voire 250 mètres. Les recherches n’ont abouti que ce jeudi en raison de chutes de neiges survenues depuis lundi, qui ont naturellement effacé les traces des malheureux. Le couple, dont l’homme était bon connaisseur des activités de montagne périlleuses, aurait pu faire les frais d’intempéries survenues sur l’arête rocheuse qu’il avait entrepris de gravir, muni de matériel de spécialistes. Précédemment, deux randonneurs avaient trouvé la mort, le 22 janvier, à Err, dans le massif du Puigmal, à l’issue d’une chute de 300 m depuis une falaise. Les deux victimes, un homme et une femme, étaient respectivement originaires de Barcelone et de Banyoles.

Partager