Langue
La Clau
Deux Perpignanais arrêtés à Figueres pour arnaque à la montre en toc
Langue

La vente à prix exorbitant de montres ou de bague en toc, courante à Perpignan depuis l’habitacle d’un véhicule arrêté ou roulant au pas, est signalée à Figueres, où un couple d’arnaqueurs perpignanais a été arrêté mercredi pour abus de personnes âgées. Les deux individus, de 58 et 63 ans, sont accusés d’extorsions d’argent en échange de montres dites de luxe, en réalité purement clinquantes. Selon la police catalane, qui a livré cette information hier, Jean-Emmanuel M. et Eliane B., les deux manipulateurs, domiciliés à Perpignan, sont actuellement en liberté après plusieurs heures de détention. Le couple gagnait la confiance des personnes d’âge avancé en invoquant les avoir précédemment rencontrées dans le cadre professionnel, puis leur proposait à un prix délirant, atteignant parfois 1500 euros, des montres « de luxe ». Ce stratagème a fonctionné plusieurs fois, mais celle de trop est arrivée mardi : les arnaqueurs présumés ont convaincu un victime de leur céder 50 euros contre deux montres et de prévoir pour le lendemain un complément que la personne abusée aurait sollicité auprès de sa banque. La planque des Mossos d’Esquadra près du domicile de la victime a payé, l’arrestation a eu lieu et quatre caisses de montres de qualité douteuse ont été saisies.

Partager