Langue
La Clau
Deux nouvelles interpellations dans le cadre de l’affaire Bouille à Saint-Cyprien
Langue

Un mois après le tumulte survenu au conseil municipal de Saint-Cyprien, le 22 janvier, l’affaire Bouille prend un nouveau tournant par l’interpellation, ce matin dans la commune, de deux agents administratifs de la commune, en dehors des instances politiques de la ville. Ces deux interpellations, succédant aux cinq survenues le 15 décembre 2008 parmi lesquelles celle du maire UMP Jacques Bouille, se sont produites ce matin à l’endroit de M. Rolland Mantellassi, chef du service de l’urbanisme, et sa secrétaire et compagne, Corinne Barbosa de Oliveira. Cette évolution de l’affaire pourrait signifier une nouvelle phase visant à mettre à jour les ramifications liées au Docteur Bouille, dans une affaire de prise illégale d’intérêts et corruption concernant celui-ci, généralement résumée à des achats injustifiés d’oeuvres d’art, mais plus généralement étendus à d’autres aspects de la vie municipale. Désormais, l’attention portée par la justice sur le service de l’urbanisme, chargé des déclarations de travaux, des permis de construire et des lotissements communaux, confirme une piste immobilière envisagée dès le début de l’enquête. Parallèlement, M. Mantellasi est membre de la commission d’urbanisme à la mairie de Laroque des Albères.

Partager