Langue

Deux cadavres ont été découverts ce mardi matin à bord d’un bateau amarré dans le port d’Empuriabrava, dans la région de l’Alt Empordà. Les corps appartiennent à un homme de nationalité espagnole, âgé de 45 ans, et à un autre homme, de nationalité portuguaise, âgé de 36 ans, sur lesquels aucun signe de violence n’a été repéré. La police catalane, les Mossos d’Esquadra, chargée de l’enquête, pointe la piste d’une intoxication au monoxyde de carbone produit par un appareils présent à l’intérieur de l’embarcation, mais l’autopsie des deux dépouilles, en cours à l’Institut médico-légal de Girona, doit déterminer les causes exactes des deux décès. Les deux hommes, qui étaient amis mais ne résidaient pas dans le bateau, y séjournaient depuis un nombre d’heures ou de jours qui reste à définir. Ce possible accident s’est produit dans la zone résidentielle du complexe portuaire Port Salins d’Empuriabrava, dans le périmètre municipal de la commune de Castelló d’Empúries. La police a été directement informée par l’ancienne compagne de l’homme de nationalité espagnole, qui habitait Gironella, dans la région du Berguedà. Celle-ci a communiqué aux agents son inquiétude, après plusieurs jours passés sans avoir obtenu une quelconque nouvelle de son ex-compagnon. L’alerte a été donné entre 1h et 2h du matin, élément qui laisse supposer un drame survenu dans la soirée. L’un des deux hommes serait propriétaire du bateau, qui mouillait dans l’une des marinas intérieures d’Empuriabrava, traditionnellement très peu fréquentée en période hivernale.


Partager

Icona de pantalla completa